Catégories
Comité scientifique Le Perche et l'Amérique Manifestations

Lundi 14 août 2023, 20h30, Autheuil : Marche au flambeau avec Michel Ganivet, “De la colline d’Autheuil à la Nouvelle-France”

Dans le cadre du P'tit Festival d'Autheuil

Marche au flambeau avec Michel Ganivet sur
"De la colline d'Autheuil à la Nouvelle-France"

Lundi 14 août 2022, 20h30, église d'Autheuil

1634-1674, l’épopée des Percherons en Nouvelle-France contribuera à la fondation de la Nouvelle-France, du Canada français et du Québec d’aujourd’hui.
Leur histoire sera racontée par Michel Ganivet, président de Perche-Canada, à travers l’exemple de Robert Giffard, de Pierre Boucher lors d’une promenade aux flambeaux.
Voyage dans le temps, dans l’espace qui unit Autheuil, Tourouvre, Mortagne et plus de 70 paroisses du Perche avec le Nouveau Monde !
Une marche aux flambeaux comme un voyage dans l’histoire de notre territoire…

PRATIQUE : RdV devant l’église, salle Giffard à Autheuil.

Michel Ganivet, un "journaliste de l'Histoire"

Se déclarant «journaliste de l’Histoire», Michel Ganivet est l’auteur de nombreux articles dans les Cahiers Percherons et d’ouvrages, portant sur le quotidien de la population percheronne faisant et vivant l’histoire, publiés à titre d’auteur et aux Amis du Perche : Le Cinquantième Jour1944 la Libération du Perche, Boissy-lès-Perche. 

Ancien président des Amis du Perche de l’Orne, président de Perche-Canada, Michel Ganivet a consacré une partie de ses travaux sur les liens et les relations entre le Perche et l’Amérique du Nord : Epopée en Nouvelle-France, Le Grand Retour, “Pierre Boucher pionnier de la Nouvelle-France” (n° 228 des Cahiers Percherons).

Aussi, il est l’auteur d’un roman « Une mélodie qui n’en finit jamais » (Librinova), lauréat du Prix normand du Lions de littérature 2022.

Vitrail représentant le départ de Julien Mercier pour la Nouvelle-France (église Saint-Aubin, Tourouvre)

Le P'tit Festival d'Autheuil, 5ème édition

Les échos

Page créée le 25 juillet 2023, mise à jour le 15 août.

Catégories
Comité scientifique

N° 233 des Cahiers Percherons, éditorial d’Elisabeth Gautier-Desvaux

N° 233 des Cahiers Percherons

éditorial d'Elisabeth Gautier-Desvaux

A plusieurs reprises, les membres du conseil d’administration et du comité éditorial des Amis du Perche se sont interrogés sur le point suivant : était-il pertinent ou non d’intégrer dans les pages des Cahiers Percherons les échos de la vie associative, tels que comptes rendus  d’assemblées générales, conférences et colloques, excursions, visites et autres activités culturelles et touristiques ? Plaidaient en faveur du premier terme de cette alternative, les “objets” mêmes de la Fédération, tels que consignés dans ses statuts : “La Fédération des Amis du Perche, héritière de l’association interdépartementale fondée le 20 mai 1947 à Nogent-le-Rotrou, a pour but d’assurer le soutien à toutes les actions et animations entreprises par les associations départementales […] sur le patrimoine préhistorique, historique, archéologique, artistique, architectural, industriel, immatériel et environnemental dans le Perche“, dans le droit fil des missions des sociétés “savantes”, fondées dès les années 1830 sur le modèle de la Société des Antiquaires de Normandie, et transcrites en 1900 par la Société percheronne d’histoire et d’archéologie. A l’inverse, la rupture de la cohérence générale des études de vulgarisation historique diffusées dans la revue, quel qu’en soit le niveau d’érudition, pouvait apparaitre préjudiciable à sa validité scientifique, au regard d’autres publications régionales de la même veine.

Finalement, le souhait de consigner un témoignage vivant sur l’implication des Amis du Perche dans la vie culturelle locale l’a emporté. Les lecteurs trouveront donc dans la deuxième partie de ce bulletin trimestriel un aperçu des initiatives multiformes de notre société, forte de plus de 850 membres.

Le gage de l’implication scientifique des chercheurs professionnels et amateurs incités à produire le résultat de leurs travaux sur le Perche ne s’en trouvera pas pour autant écorné, dans la mesure où quatre articles y coexistent avec ces traces de l’activité associative ; qu’on en juge aussi par les 314 pages d’articles publiées en 2022, 363 pages en 2021. C’est d’ailleurs la preuve de cette émulation qui a emporté la décision du Conseil départemental de l’Orne de soutenir financièrement – et pour la première fois -, le numéro thématique consacré à la forêt.

Gageons que cette preuve d’intérêt ancrera plus solidement encore les Cahiers Percherons dans leur rôle de gisement de connaissances exploitables pur un développement territorial raisonné, au même titre que les bulletins de la Société historique et archéologique de l’Orne et du Pays bas-normand.

Elisabeth GAUTIER-DESVAUX
Rédactrice en chef des Cahiers Percherons

Les échos...

Page créée le 24 juillet 2023, mise à jour le 15 octobre.

Catégories
Manifestations

Les Amis du Perche de l’Orne percent des “Secrets de jardins du Perche”

Les Amis du Perche de l'Orne percent des

"Secrets de jardins du Perche"

Un samedi matin, près de 40 adhérents des Amis du Perche de l’Orne se sont donnés RDV à Boissy-Maugis, pour effectuer leur traditionnelle promenade annuelle.

 

« En 2022, pour les 75 ans de la fondation de notre association par Georges Massiot, notre séjour s’était déroulé durant deux jours en Anjou, raconte Michel Guérillot, vice-président chargé des animations. Au même moment, le thème de 2023 était déjà proposé par les administrateurs : découvrir des jardins percherons. »

Exceptionnellement, les déplacements se sont effectués en voiture, en effectuant du co-voiturage. « Des jardins très privés ont ouvert leurs portes pour les Amis du Perche, tels qu’un lieu – découvert en premier – sur la commune-délégué de Longny-les-Villages », nous informe Jean-François Suzanne, président de l’association aux 435 adhérents. D’autres sont visitables, à l’image du Jardin du Montperthuis ou celui du manoir des Perrines.

Les Amis du Perche de l'Orne devant le manoir de la Pillardière, lors de leur visite des jardins du Montperthuis (à CHemilly), le 17 juin 2023.
Les Amis du Perche de l'Orne devant le manoir de la Pillardière, lors de leur visite des jardins du Montperthuis (à CHemilly), le 17 juin 2023.
Les Amis du Perche de l'Orne échangeant avec Philippe Dubreuil, au sein des jardins du Monperthuis, le 17 juin 2023 (photo : Michel Ganivet)

Lors de chaque visite, les propriétaires et/ou jardiniers présents – tels que Philippe Dubreuil – indiquent les aménagements effectués, transmettent leur sensibilité, afin de donner (ou retrouver) une âme, en plus d’une histoire au jardin. « Lorsque j’ai découvert et acheté le manoir de la Pillardière, c’était une ferme agricole, relate Philippe Dubreuil. Les vaches et veaux côtoyaient le domaine constitué de la demeure des XVe-XVIe siècles, de sa longère, sa grange seigneuriale, du four à chanvre, des écuries. » Dès 2010, l’espace vierge a été redessiné par le jardinier mondialement connu : il intègre un jardin potager, une roseraie de près de 300 variétés de roses anciennes, une collection de cerisiers d’ornement, de chênes, de tilleuls, de pivoines, sans oublier une allée d’ormes.

En fin d’après-midi, les amoureux du patrimoine furent accueillis par la propriétaire du château de Maison-Maugis, pour découvrir le potager du château. Celui-ci est inscrit en août 1991 sur l’inventaire des Monuments historiques.

Au cours de la journée, entrecoupé par un repas au Bistro des Ecuries, les visiteurs ont pu s’approprier de la diversité des saleurs, des couleurs, de la vivacité des plantes, créant des lieux paisibles et en mettant en valeur le patrimoine du Perche.

Les Amis du Perche ont publié...

Page créée le 15 juillet 2023, mise à jour le 4 août.

Catégories
Manifestations

AG des APO – 1er avril 2023, Bellême : préservons notre patrimoine… à bon escient

AG des APO - 1er avril 2023, Bellême :

Préservons notre patrimoine... à bon escient !

Le samedi 1er avril 2023, plus de 90 personnes étaient présentes à l’assemblée générale des Amis du Perche de l’Orne, qui se tenait dans la salle Philippe de Chennevières, à Bellême. Depuis mars 2020, cette AG des APO se déroule normalement, c’est-à-dire suivie d’un repas et de la découverte du patrimoine bellêmois.

Notre dernière AG à Bellême date de 2009. Sous la présidence de Michel Ganivet, nous mettions à l’honneur des historiens bellêmois, tels que Bry de la Clergerie et le Dr Jousset, ou encore l’écrivain Roger Martin du Gard, qui ont marqué de leur empreinte l’histoire locale. Depuis notre AG 2009, Bellême a vécu des moments forts, suite notamment à la création de Bellême-Patrimoine (novembre 2011). Ensemble, nous avons co-organisé le congrès de la Fédération des Sociétés historiques et archéologiques de Normandie, qui portait sur “Etre femme(s) en Normandie” (octobre 2013), puis vécu les 15 ans du Mécénat populaire de la Fondation du Patrimoine (septembre 2014) et vibré lorsque la cité postulait pour le Village préféré des Français (juin 2017).

De nombreux adhérents présents à l'AG des APO, 1er avril 2023, Bellême
De nombreux adhérents présents à l'AG des APO, 1er avril 2023, Bellême (photo : Michel Ganivet)

Cette année, notre présence a pour but de soutenir le projet de Bellême-Patrimoine, de son président Joël Lenoir et de son équipe, dénommé : “2023, l’année Boucicaut à Bellême !“. Il est vrai que le Perche du XIXe siècle se veut créatif, inspiré par des Percherons, faisant entrer leur province et la France dans la Révolution industrielle, la prospérité et le progrès.

Le patrimoine naturel en danger

Depuis les années 1960, le patrimoine bâti – qu’il soit civil, religieux, industriel, artisanal et agricole – est restauré et préservé dans le Perche. C’est le cas grâce aux propriétaires privés (pour les manoirs ou hôtels particuliers notamment, depuis les années 1960), grâce aux municipalités et associations locales (pour les églises, les puits, lavoirs, etc.), avec le soutien de la DRAC, de la Réserve parlementaire  (jusqu’à sa suppression en 2017), des collectivités territoriales (dont le Conseil départemental de l’Orne), des fondations nationales (Fondation du Patrimoine, les Mécènes du Patrimoine, la Sauvegarde de l’Art français, les VMF, Maisons paysannes,…), des musées percherons (l’Ecomusée du Perche, le musée du Château des comtes du Perche, les Muséales de Tourouvre,…), des associations départementales (ASPPerche) ou encore des Amis du Perche (à travers les prix annuels). Nous pouvons nous en réjouir.

Cependant, le patrimoine environnemental et paysager du Perche est mis en danger. Plusieurs exemples le démontrent aujourd’hui :

# Les projets d’implantation de grandes éoliennes dans le Perche et limitrophe, alors que le Perche est identifié au Parc naturel régional.

# La destruction des seuils sur les cours d’eau – imposée par l’administration centrale et préfectorale au nom de “la continuité écologique”, malgré l’opposition de nos Parlementaires – entraine la destruction des moulins, ou encore dernièrement l’effondrement de la chute de Beillard, et l’écoulement plus rapide de l’eau douce vers la mer, l’assèchement des zones humides : l’abaissement du niveau de l’eau met en péril le patrimoine (tels que les moulins), mais aussi la faune, la flore, la biodiversité. Pour Jean-François Suzanne, “rappelons que l’eau est synonyme de la vie. Il serait malheureux que le journal Le Perche titre en Une de ses éditions d’été 2023 : <<L’Huisne à sec ! >>.

Préservons le patrimoine naturel (AG des APO, 1er avril 2023, Bellême)

# La disparition progressive des chemins arborés. Nombreux se souviennent des grandes allées de platanes qui menaient à l’abbaye de la Trappe. Aujourd’hui, ces allées arborées n’existent plus.

# L’installation de la fibre optique – décidée par les élus du Conseil départemental, utile pour remplacer le réseau téléphonique vieillissant – a ses revers : souvent, elle reprend le réseau actuel et aérien (pas de souci) ; en échange, sur les grandes routes, au cours des 20 dernières années, de nombreuses lignes téléphoniques ont été enterrées au frais des collectivités et des contribuables. Or, aujourd’hui, au lieu d’utiliser le réseau souterrain existant, nous voyons apparaitre des poteaux neufs (en résine, de couleur bois) pour installer uniquement la fibre optique. Ces poteaux sont souvent implantés dans les haies. Ceci est un scandale à plus d’un titre ! La vue sur notre paysage percheron – qui est un atout pour le tourisme – se retrouvera dégradé. De plus, il est demandé aux propriétaires de tailler leurs haies (si elles ne seront pas arrachées). Parallèlement, notons que le Conseil départemental de l’Orne soutient et encourage la plantation de haies.

Cette tribune a pour objectif de réveiller des consciences sur la précarité de notre patrimoine environnemental, comme nous l’avions déjà effectué en 2018 face au projet d’une ferme de mille vaches dans le Perche. Prenons-en soin. Donc, “préservons le patrimoine… à bon escient !

2022, une année commémorative

Les Amis du Perche de l’Orne ont soutenu le 400e anniversaire de la naissance de Pierre Boucher. Le 2 avril 2022, lors de la présentation du n°228 des Cahiers Percherons dédié au Mortagnais, J-F Suzanne a remis un chèque de 1.000€ à la municipalité de Mortagne, au titre du prix des APO 2022, pour la réalisation de la statue Pierre Boucher. La réplique de la statue du Parlement du Québec a été inaugurée le 30 juillet. Pour la conférence d’automne, Michel Ganivet est revenu sur “Pierre Boucher (1622-1717) : une enfance à Mortagne, naissance d’un rêve”.

L’association a pris part aux manifestations du 75e anniversaire de la fondation des Amis du Perche et au 50e anniversaire de la création du musée des Arts et traditions populaires du Perche. De notre côté, et suite à l’interruption de la promenade annuelle pendant deux années (2020 & 2021), Michel Guérillot nous avait organisé un séjour magnifique et inoubliable en Anjou : découverte du centre national d’équitation du Cadre noir, grand spectacle équestre le samedi soir, visite de l’abbaye royale de Fontevraud (pour aller plus loin, lire le n°232 des Cahiers Percherons, p. 66-69).

Notre soutien au patrimoine percheron se poursuit, en participant au 4e forum du patrimoine (14 mai, à l’Hôtel du département, à Alençon), en remettant le 3e prix des APO à l’association “Le Mage Patrimoine” (400€). L’automne fut propice aux conférences : Elisabeth Gautier-Desvaux s’est exprimée sur “Le Perche de la Renaissance” (29 octobre, la chapelle Saint-François, Mortagne), tandis que Pierre-André Moreau est revenu sur “Sa vie au service de l’Armement pour aboutir au canon Caesar” (26 novembre, à Rémalard). Les adhérents ont pu aussi nous rencontrer lors des différents salons du livre et marchés de Noël, nous permettant de soutenir l’activité éditoriale de la Fédération. Ainsi, Elisabeth Gautier-Desvaux, rédactrice en chef des Cahiers Percherons, a présenté Emmanuel Berck son homologue de Pays du Perche (succédant à Marie-France Kayser). Ensemble, des thématiques communes se dessinent entre les deux revues de notre Société savante.

Le rapport moral est adopté à l’unanimité des personnes présentes.

3. Commémoration du 400e anniversaire de Pierre Boucher (AG des APO, 1er avril 2023, Bellême)
4. Séjour en Anjou, 22-23 octobre 2022 (1G des APO, 1er avril 2023), Bellême)
Emmanuel Berck et Elisabeth Gautier-Desvaux, Les rédacteurs en chefs de Pays du Perche et des Cahiers Percherons (AG des APO, 1er avril 2023, Bellême)
Emmanuel Berck et Elisabeth Gautier-Desvaux, Les rédacteurs en chefs de Pays du Perche et des Cahiers Percherons (AG des APO, 1er avril 2023, Bellême)

Un bilan financier stable

Présenté par Annie Ganivet et vérifié par Jean-Vincent du Lac, le budget 2022 des Amis du Perche de l’Orne reste confortable, grâce aux 435 adhésions, dont 32 nouveaux, et à la vente d’ouvrages lors des salons du livre et marchés de Noël. Ceci permet de financer l’organisation de conférences, l’attribution de prix en faveur des associations de sauvegarde du patrimoine. Aussi, l’association a anticipé l’augmentation du prix des timbres, pour l’envoi des 4 courriers annuels, qui sont complémentaires aux lettres d’informations mensuelles transmises par courriel.

Le rapport financier et le rapport du vérificateur des comptes sont adoptés à l’unanimité des personnes présentes.

Annie Ganivet présente le compte financier 2022 (AG des APO, 1er avril 2023, Bellême)
Annie Ganivet présente le compte financier 2022 (AG des APO, 1er avril 2023, Bellême) (photo : Michel Ganivet)

De nouveaux membres associés

Même si nous ne sommes pas en année électorale, le conseil d’administration s’est étoffé de deux nouveaux membres-associés, comme le prévoit nos statuts : Jacky Léger, également membre associé au CA de la Fédération, participe aux travaux du secrétariat général ; Olivier Bitz, ancien sous-préfet de Mortagne, a pris ses attaches dans le Perche : il a toujours été fidèle à nos manifestations.

En 2023, notre promenade annuelle nous fera découvrir des “Secrets de jardins du Perche”, guidé par notre ami Michel Guérillot, vice-président chargé des animations. Plusieurs conférences seront aussi organisées à l’automne.

Les Boucicaut, bienfaiteurs à Bellême

La matinée s’est achevée par une intervention de Joël Lenoir, président de Bellême-Patrimoine. Il est revenu sur l’histoire des Boucicaut, une famille qui a laissé son empreinte dans la grande Histoire du XIXe siècle. Né le 14 juillet 1810 à Bellême, Aristide Boucicaut est le fondateur du grand magasin Au Bon Marché en 1852. Il est le pionnier du commerce moderne : entrée libre, affichage des prix, vente par correspondance, livraison à Paris et sa proche banlieue, réalisation de soldes via des semaines thématiques (le mois du blanc). Entre temps, vers 1835-36, il rencontre sa future épouse Marguerite Guérin.

Marguerite et Aristide Boucicaut, Bienfaiteurs de Bellême
Marguerite et Aristide Boucicaut, Bienfaiteurs de Bellême

Le Perche rayonne par ses hommes visionnaires et d’entreprise, tels que Henri Maillard, patissier à Mortagne faisant fortune à New-York; ou encore Pierre-François Jumeau (natif de Rémalard), le créateur des bébés Jumeau.

Outre la construction du célèbre magasin, les Boucicaut ont des préoccupations sociales pour leurs employés : mise en place de la cantine, assistance médicale, congés payés, cours du soir, promotions de carrière, caisse de prévoyance et de retraite, etc.

A la mort d’Aristide (en 1877), suivie de celle de son fils Anthony-Aristide, Marguerite poursuit l’entreprise, et rédige son testament en 1886. Elle poursuit les œuvres philanthropiques de son mari, en soutenant les recherches de Louis Pasteur, en léguant à l’AP-HP, permettant la construction de l’hôpital Boucicaut à Paris, en finançant l’aide auprès des filles-mères.

A Bellême, les Boucicaut ont fondé une chapelle en mémoire de la maman d’Aristide Boucicaut: celle-ci est décorée par les grands artistes de l’époque (marbres, mosaïque, vitrail, dorure,…). Ils nous laissent aussi la villa Boucicaut, accueillant les filles-mères et leurs enfants, puis qui est dédiée à l’accueil des orphelins de Paris. Le 1er site, classé monument historique, doit faire l’objet d’une totale restauration. Sur les plus de 300.000€ de travaux, Bellême-Patrimoine s’est engagé à mobiliser 126.000€ de fonds. Il est possible de les aider, via la Fondation du Patrimoine. Quant à la villa Boucicaut, vide depuis 2018, elle recherche un nouveau but (social ou éducatif ou muséographique).

Suite à l’intervention de Joël Lenoir, Jean-François SUZANNE a remis un chèque de 500€, au titre d’un prix exceptionnel des APO édition 2023, pour la restauration de la chapelle.

Remise du chèque du prix spécial des APO, édition 2023, à Bellême-Patrimoine (AG des APO, 1er avril 2023, Bellême)
Remise du chèque du prix spécial des APO, édition 2023, à Bellême-Patrimoine (AG des APO, 1er avril 2023, Bellême)

Découverte de Bellême

Suite au repas servi au Relais Saint-Louis, les 70 convives ont découvert la cité bellêmoise. Les 4 groupes ont eu la chance d’entrer dans des propriétés privées, telles que la chapelle Saint-Santin (le plus vieil édifice religieux de la cité), la Tour de l’Horloge (vestige de la forteresse médiévale), tout comme de découvrir la porte Saint-Sauveur (restaurée en partie vers 2013) et l’église attenante. Malgré la pluie, les Amis du Perche ont déambulé dans les rues, au fil des hôtels particuliers et des vestiges du passé.

Ainsi, les Amis du Perche de l’Orne ont fait honneur à Bellême.

 

 

Visite de l'intérieur de la Tour de l'Horloge (AG des APO, 1er avril 2023, Bellême)
Visite de l'intérieur de la Tour de l'Horloge (AG des APO, 1er avril 2023, Bellême)
Depuis les murailles de Bellême et la Tour de l'Horloge, vu sur la campagne et la forêt environnante (AG des APO, 1er avril 2023, Bellême)
Depuis les murailles de Bellême et la Tour de l'Horloge, vu sur la campagne et la forêt environnante (AG des APO, 1er avril 2023, Bellême)

Les échos de la presse..

Page créée le 21 mai 2023, mise à jour le 27 mai.

Catégories
Manifestations

Dimanche 14 mai 2023, ancien prieuré de Sainte-Gauburge, messe annuelle des Amis du Perche

Messe annuelle des Amis du Perche

Dimanche 14 mai 2023, 11 heures

Ancien prieuré de Sainte-Gauburge, Saint-Cyr-la-Rosière

Le mot d’accueil est revenu à Jean-François SUZANNE, vice-président des Amis du Perche, président des Amis du Perche de l’Orne : 

“Père Rolan Kounoutchi, au nom des Amis du Perche réunis, je vous souhaite la bienvenue dans le Perche et au sein de l’église de l’ancien prieuré de Sainte-Gauburge. Ce site millénaire, fondé en 1006, cumule une belle histoire depuis la Seconde Guerre mondiale. En 1943, des jeunes Percherons réfractaires au STO, qui s’apprêtent à résister à l’Occupation, se rassemblent dans ce lieu, font dire une messe.

Les années passant, l’édifice se dégrade : les vitraux sont cassés, les fenêtres murées, les pigeons et les corbeaux se disputent de l’emplacement pour voler sous ces voutes.

Notre président d’honneur, Philippe Siguret, décide de tout mettre en oeuvre pour protéger ce site, le préserver et le restaurer. En 1972, de nombreux ais du Perche, tels qu’Armand Gouyon, Jean Massiot et beaucoup d’autres, souhaitent y installer les collections du Musée des Arts et traditions populaires du Perche. Pour cela, Philippe Siguret obtient de Mgr Pioger, évêque de Sées, l’autorisation d’y installer des expositions, à la condition d’y célébrer une messe annuelle, le lieu n’étant pas désaffecté cultuellement. La 2e année, Mgr Pioget vient lui-même présider cette messe. Depuis 51 ans, nous respectons notre engagement, tout en ayant restauré le site, tout en permettant aujourd’hui d’accueillir des expositions variées.

Ainsi, mon père, vous marchez dans les pas de vos prédécesseurs : l’abbé Louis Géhan, le père Bernard Lemonnier, le père Robert Ruffray, le père Raymond Hébert, qui n’hésitaient à convier des personnalités prestigieuses de notre Eglise, tels que de nombreux évêques, dont le dernier Mgr Habert.

Chaque année, nous rendons hommage à nos amis disparus, constituant le panthéon des protecteurs du Perche, tels que :

# notre président fondateur Georges Massiot, du chanoine Jean Aubry, Me Edouard Leboucher.

# les pionniers de cette belle aventure du musée des ATP du Perche : Armand Gouyon, Jean Massiot, la famille Mesnager, et d’autres, mais aussi Françoise Lécuyer-Champagne notre première conservatrice.

# ainsi que les défunts de l’année écoulée :

  • Claude Lévy, Georges Poisson, Claude Cailly, nos historiens et ethnoloues, qui enrichissaient nos travaux.
  • Gisèle Renauld, fidèle secrétaire générale des Amis du Perche d’Eure-et-Loir, succédant à Georges Musset (secrétaire général des Amis du Perche), toujours présente à cette cérémonie.
  • Pierre Dumont, ancien ambassadeur de France, que nous voyons régulièrement lors de nos différentes assemblées.
  • Joëlle Guillais, magnifique plume de Pays du Perche.
  • et bien d’autres.”
Eglise prieurale de Sainte-Gauburge (Saint-Cyr-la-Rosière)
Eglise prieurale de Sainte-Gauburge (Saint-Cyr-la-Rosière)

En conclusion, Marie-José Michel, présidente de l’association du Musée des ATP du Perche, est revenue sur l’avenir du “Mont Saint-Michel du Perche”. Plusieurs bonnes nouvelles ont été transmises :

# la réalisation d’une étude pour la sauvegarde du prieuré de Sainte-Gauburge. Les travaux sont estimés à 2 millions d’euros.

# Pour cela, l’association des “Amis du Prieuré” va se constituer rapidement.

# Un projet scientifique et culturel est en cours de rédaction par un comité scientifique, constitué depuis plus de deux mois, par 21 personnalités.

Page créée le 08 mai 2023, mise à jour le 14 mai

Catégories
Comité scientifique Manifestations Pays du Perche

Samedi 13 mai 2023, Thiron-Gardais : assemblée générale des Amis du Perche d’Eure-et-Loir, suivie de celle de la Fédération des Amis du Perche

Assemblée générale de la Fédération des Amis du Perche

Samedi 13 mai 2023, à Thiron-Gardais (Eure-et-Loir)

Les Amis du Perche d’Eure-et-Loir organisent cette année l’assemblée générale de la Fédération. Elle se tiendra à Thiron-Gardais.

Après le déjeuner préparé par le restauration de la Forge de Champrond-en-Perchet, Victor Provôt, maire de la commune, nous proposera une visite du centre ville suivie d’un accès libre au musée et aux jardins du collège royale et militaire.

Espérant vous retrouver nombreux, nous avons des choses à vous dire, des projets ien particuliers à vous présenter et vous faire partager pour que vous deveniez acteurs.

Avec toutes mes amitiés percheronnes,
Alain Morin, présentant le nouvel autocollant
Alain MORIN
Président des Amis du Perche
AG fédération Thiron-Gardais, photos jardins de l'abbaye (AG du 16 mai 2023)

Pratiques :

# Salle des fêtes – 9, avenue de la Gare – Thiron-Gardais
# Parking à proximité.

Déroulement de la journée :

9h30 : Accueil

10h00 : Assemblée générale des Amis du Perche d’Eure-et-Loir

  • Rapports moral et financier 2022 et perspectives 2023

10h30 : Assemblée générale de la Fédération

  • rapport moral, Cahiers Percherons et Pays du Perche, discussion et vote ;
  • compte d’exploitation et bilan financier 2022, discussion ;
  • rapport de la vérificatrice des comptes et vote ;
  • point sur les activités 2023 et perspectives ;
  • questions diverses.

12h00 : Repas dans les locaux en contrebas de la salle des fêtes, préparé par Patrick Verdier (La Forge, Champrond-en-Perchet)

14h45 : Visite du centre-ville de Thiron-Gardais, en compagnie de Victor Provôt, maire de la commune.

15h30 : Accès libre au musée et aux jardins du collège royal et militaire de Thiron-Gardais.

2023-05-13, AG fédération Thiron-Gardais, bulletin inscription
Cliquez, téléchargez, imprimez et complétez le bulletin d'inscription. Renvoyez-le avec votre règlement à la Fédération des Amis du Perche
Catégories
Manifestations

Dimanche 2 avril 2023, Berd’huis : participation des Amis du Perche de l’Orne au 12e salon du livre

Dimanche 2 avril 2023, Berd'huis :
participation des Amis du Perche de l'Orne
au 13e salon du livre

Le dimanche 2 avril 2023, les Amis du Perche de l’Orne seront présents à Berd’huis, au 13e salon du livre, organisé par la municipalité et l’association Berd’huis Arts & Culture.
Sur notre stand, les visiteurs pourront découvrir les différents numéros des Cahiers Percherons et de Pays du Perche, ainsi que les différents livres publiés par la Fédération des Amis du Perche. Aussi, Michel Ganivet dédicacera leurs ouvrages.

2023-04-02, 13e salon du livre de Berd'huis

Michel Ganivet, amoureux de l'histoire locale

Se déclarant «journaliste de l’Histoire», Michel Ganivet est l’auteur de nombreux articles dans les Cahiers Percherons et d’ouvrages, portant sur le quotidien de la population percheronne faisant et vivant l’histoire, publiés à titre d’auteur et aux Amis du Perche : Le Cinquantième Jour1944 la Libération du PercheEpopée en Nouvelle-FranceLe Grand Retour

Aussi, avant le confinement, il est l’auteur d’un roman « Une mélodie qui n’en finit jamais » (Librinova), qui a reçu le 1er prix Normand 2022 du Lions Club. En 2023, il rejoint la Société des Auteurs de Normandie, fondée en 1983 par Alain Castelot et Michel de Deker.

François Bourdin et Michel Ganivet dédicaçant lors du 12e salon du livre de Berd'huis (dimanche 3 avril 2022)
François Bourdin et Michel Ganivet dédicaçant lors du 12e salon du livre de Berd'huis (dimanche 3 avril 2022)

Page créée le 12 avril 2023.

Catégories
Manifestations

Samedi 1er avril 2023, 10h00, Bellême : Assemblée générale des Amis du Perche de l’Orne

Assemblée générale des
Amis du Perche de l'Orne

Samedi 1er avril 2023, 10h00, Bellême
(salle Philippe de Chennevières)

Chers Amis,

Depuis la dernière assemblée générale des APO à Bellême, effectuée sous la présidence de Michel Ganivet le 28 février 2009, l’histoire et le patrimoine bellêmois se sont enrichis : préservation de la porte St-Sauveur et de l’église. Pour cela, l’association Bellême-Patrimoine, fondée en décembre 2011 sous la présidence de Joël Lenoir, œuvre inlassablement, entre la recherche de fonds, les travaux de restauration et la promotion de la cité percheronne.

En 2023, Bellême-Patrimoine souhaite que cette année soit celle  dédiée à Boucicaut, à travers la restauration de la chapelle Boucicaut et la réflexion sur l’avenir de la villa Boucicaut.

Marguerite et Aristide Boucicaut, Bienfaiteurs de Bellême
Marguerite et Aristide Boucicaut, Bienfaiteurs de Bellême

 L’assemblée générale des Amis du Perche de l’Orne sera donc l’occasion de soutenir les bénévoles et élus Bellêmois. Aussi, votre présence permettra d’évoquer nos projets et d’anticiper les actions à venir. En effet, préservons notre patrimoine… à bon escient.

Après le déjeuner servi au Relais Saint-Louis, l’après-midi sera consacré à la découverte du patrimoine Bellêmois. Pour le repas et la visite guidée, inscription obligatoire car le nombre de places est limité.

Espérant vous compter nombreux à ce rendez-vous, je vous prie de croire, chers amis, à l’expression de mes sincères salutations.

Jean-François SUZANNE, président des Amis du Perche de l’Orne.

Programme de la journée

9h30, Accueil à la salle Philippe de Chennevières, de Bellême

  • Stationnement sur le parking attenant (Place de l’Europe) ou à proximité du cimetière (Place Aristide Boucicaut) ou près de l’église St-Sauveur (place de la République) ou le long du Boulevard Bansard des Bois.

10h, assemblée générale (ouverte à tous) :

  • Mots d’accueil.
  • Rapports moral et financier 2022, rapport du vérificateur des comptes, votes.
  • Projets 2023.
  • Questions diverses
  • Intervention de Joël Lenoir, président de Bellême-Patrimoine.
  •  conclusions

12h, suivi du repas amical, servi par le Relais St-Louis

  • sur réservation ; nombre de places limitées.

14h, Découverte du patrimoine de Bellême, sous la direction de l’association Bellême-Patrimoine (présidée par Joël Lenoir).

  • Départ échelonné, par groupe de 15 personnes, à partir du Relais St-Louis.
  • Réservation obligatoire ; nombre de places limitées.

15h30, Verre de l’amitié, à la Salle Philippe de Chennevières, offert par les Amis du Perche de l’Orne.

Pour participer à l'AG des APO du 1er avril 2023, cliquez, téléchargez, imprimez le bulletin, complétez-le et renvoyez auprès des Amis du Perche de l'Orne (avec votre règlement pour le repas)
Pour participer à l'AG des APO du 1er avril 2023, cliquez, téléchargez, imprimez le bulletin, complétez-le et renvoyez auprès des Amis du Perche de l'Orne (avec votre règlement pour le repas)
Si vous ne pouvez pas être présents à l'AG des APO du 1er avril 2023, n'hésitez pas à nous renvoyer votre pouvoir (en cliquant, téléchargeant, imprimant et complétant votre bulletin).
Si vous ne pouvez pas être présents à l'AG des APO du 1er avril 2023, n'hésitez pas à nous renvoyer votre pouvoir (en cliquant, téléchargeant, imprimant et complétant votre bulletin).

Les manifestations des Amis du Perche

Samedi 1er avril, 10h, Bellême (salle Philippe de Chennevières) : Assemblée générale des Amis du Perche de l’Orne.

Dimanche 2 avril, Berd’huis (salle des fêtes) : Participation des Amis du Perche de l’Orne au 13e salon du livre de Berd’huis.

Samedi 15 avril, Tourouvre : Assemblée générale de nos amis de Perche-Canada (sous la présidence de Michel Ganivet).

Samedi 22 avril, Margon/Arcisses (plan d’eau de la Borde) : Les Amis du Perche d’Eure-et-Loir organisent, avec les Sentiers du Perche et l’Université du Temps Libre de Nogent, une randonnée consacrée à la faune et à la flore du Perche, guidée par un expert du Parc naturel régional du Perche.

Samedi 29 – dimanche 30 avril, à Mortagne-au-Perche : Congrès de France-Canada.

Dimanche 7 mai, Arcisses : Nos Amis du Perche d’Eure-et-Loir organisent, avec ceux des Sentiers du Perche et de l’Université du Temps Libre de Nogent, une randonnée patrimoine en compagnie de Florence Chaligné-Lepareur (directrice de l’Ecomusée du Perche).

Samedi 13 mai, à Thiron-Gardais: Assemblée générale des Amis du Perche d’Eure-et-Loir, suivi de celle de la Fédération des Amis du Perche.

Dimanche 14 mai, 11 heures, à Saint-Cyr-la-Rosière (Prieuré de Sainte-Gauburge): Messe annuelle des Amis du Perche.

Samedi 3 juin, Nogent-le-Rotrou : Dans le cadre de la journée des sports, nos Amis du Perche d’Eure-et-Loir organisent une randonnée historique, guidée par Gwénaëlle Hamelin (directrice du musée du château des Comtes du Perche).

Samedi 17 juin: Promenade annuelle des Amis du Perche de l’Orne.

Informations sur le site internet des Amis du Perche : https://amisduperche.fr

sur Facebook © : Amis du Perche de l’Orne

et sur Facebook © : Magazine Pays du Perche

Pour aller plus loin...

A Bellême, une laitière sur un âne (Carte postale ancienne, vieux métiers)

Cahiers Percherons thématique 2023 – appel à contributions : “Le cheval et ses congénères équidés”

Les Amis du Perche envisagent d’étudier, à l’échelle du Perche, l’ensemble des équidés incluant l’espèce chevaline (cheval et poney), les ânes et les mulets, dans leurs différentes “fonctions”. La liste des sujets est indicative et non-limitative : l’élevage, la reproduction ; la sélection, les races, le cheval percheron et ses “congénères” équidés ; les haras publics et privés ; l’exportation, notamment en Amérique ; le cheval de guerre ; le postier et les relais de poste ; le voyage à cheval ; les voitures hippomobiles ; les métiers du cheval, cochers, palefreniers, instructeurs ; la médecine vétérinaire.
Ces articles constitueront le numéro thématique 234-235 des Cahiers Percherons.

Lire la suite »
Samedi 21 janvier 2023, à Bellême, Présentation du CP sur la Forêt, en présence d'Anick Bruneau (Conseillère départementale de l'Orne)

Samedi 21 janvier 2023, 15h, Bellême : Causerie sur “la forêt : témoignages du passé, enjeux du futur”

Samedi 21 janvier 2023, à 15h00 (accueil à 14h40), la Fédération des Amis du Perche et les Amis du Perche de l’Orne organisent une causerie sur “la forêt : témoignages du passé, enjeux du futur”. La présentation du numéro thématique des Cahiers Percherons, réalisé sous la direction d’Elisabeth Gautier-Desvaux et qui a obtenu le soutien du Conseil départemental de l’Orne, s’effectuera au sein de la mairie de Bellême, qui fut – sous l’Ancien Régime – le siège des Eaux et Forêts du Perche.

Lire la suite »

Les Amis du Perche ont édité...

# sur Boucicaut :

# sur Bellême :

Page créée le 12 mars 2023.

Catégories
Manifestations

Mercredi 1er mars 2023, 20h30, Mortagne-au-Perche (cinéma Etoile) : projection du film “Le Perche, les richesses du territoire”

L’association

Perche Communication

est heureuse de vous vous inviter à la projection du film

"Le Perche,
les richesses du territoire
"

au cinéma L’Etoile,
à Mortagne-au-Perche,
le mercredi 1er mars 2023, à 20h30.

Avec le concours des associations

Ciné-Lumière

les Amis du Perche de l'Orne

Ce film Le Perche, les richesses du territoire – de Jean-Michel BERTHIER et Michel KRECKE – part d’une idée : un entretien avec un personnage qui a vécu à Margon, Philippe Ruhlmann, et qui évoque les rencontres qu’il a faites au cours de ses multiples activités, rencontres que nous illustrons en allant interroger et filmer les personnages évoqués. On y voit la confection de Pays du Perche, mais aussi un apiculteur à Bouloire, le marché de Mortagne et plein d’autres interlocuteurs en action sur notre territoire.

Perche Communication, à l'origine de nombreux documentaires

Fondé en 1988, Perche Communication est une association promouvant le Perche à travers des documentaires filmés. Les bénévoles sont l’auteur de plusieurs long métrages, tels que :

# 14\18 La guerre, eux, ils en parlaient peu… (2014)

# 39-45, le Perche en parle (2015)

# Les Amis du Perche ont 70 ans, 1947-2017 (2018)

Le Perche, les richesses du territoire étant leur 4e opus. Le tournage a débuté en 2018-2019. Sa diffusion prévue en 2020 a été reportée, pour cause covid.

Extrait du documentaire “39-45, le Perche en parle” (2015)

Les échos...

Page créée le 12 février 2023, mise à jour le dimanche 12 mars.

Catégories
Comité scientifique Le Perche de 1914 à 1918 Manifestations

Samedi 11 février 2023 : “la mémoire retrouvée de Mauves-sur-Huisne”, par Michel Ganivet

Diapo introduction, la mémoire retrouvé de Mauves-sur-Huisne (11-02-2023)

Près de 25 personnes se sont rassemblées à Mauves-sur-Huisne ce samedi 11 février, au sein de la salle Jeanne-d’Arc. Cette réunion était présidée par Jean-Pierre Rocton (maire de Mauves), en présence d’Annie Laute (présidente de l’association socio-culturelle Malva) et de Jean-François Suzanne  (président des Amis du Perche de l’Orne).

La mémoire retrouvée de Mauve-sur-Huisne : c’est sous ce titre que Michel Ganivet a rappelé le rôle de trois historiens locaux. Il s’agit d’Ernest Boissière (1880-1966), René Gobillot (1882-1978) et Albert Croizé (1871-1943). 

  • Ernest Boissière est l’auteur d’une Histoire locale de Mauves, publié en 1955.
  • René Gobillot, qui venait l’été dans sa jeunesse chez sa tante à auves, est l’auteur de nombreux articles sur le Perche, publié dans différents ouvrages et dans les Cahiers Percherons. Il décrit ce village et le Perche.
  • Albert Croieé, instituteur et secrétaire de mairie à Mauves entre 1905 et 1927, a réalisé une monographe de Mauves pendant la Grande Guerre.
Michel Ganivet remet des ouvrages anciens au Maire de Mauves (11 février 2023).
Michel Ganivet remet des ouvrages anciens au Maire de Mauves (11 février 2023).

A cette occasion, Michel Ganivet a remis des documents originaux, numérisés par les Archives départementales de l’Orne, qui appartiendront désormais à la mairie de Mauves.

Les échos de cette manifestation

Les Amis du Perche ont publié...

Page créée le 12 février 2023, mise à jour le 12 mars.