Catégories
Comité scientifique Le Perche au Moyen-Age Le Perche sous l'Antiquité

Cahiers percherons n°229 (Marguerite de Lorraine), éditorial d’Elisabeth Gautier-Desvaux

Cahiers percherons n°229
éditorial d'Elisabeth Gautier-Desvaux

Les Cahiers Percherons voient l’avenir en grand et inaugurent l’année 2022 avec un format adapté aux exigences du confort de lecture et à la place documentaire des illustrations, vecteur à part entière du témoignage historique, au même titre que l’écrit. Il s’agit aussi, pour l’équipe éditoriale des Amis du Perche, d’en harmoniser la forme avec celle des publications locales “soeurs”. Nos amis bibliophiles – et plus largement tous nos lecteurs  fidèles -, ne nous en voudront pas, nous l’espérons, de trancher ainsi de quelques centimètres avec la continuité matérielle de leurs collections.

Dans ce numéro trimestriel, la figure de Marguerite de Lorraine tient une place éminente, non que l’évocation de cette comtesse du Perche dont la vie s’inscrit entre le Moyen Age et la Renaissance ait été jusqu’alors absente de nos pages. Nous en pouvions en effet ignorer les multiples initiatives engagées en 2021 à l’occasion du 5e centenaire de sa mort. Expositions, conférences, concerts se sont en effet enchainés sur l’initiative d’un comité au sein duquel se trouvait représentée la Fédération des Amis du Perche, sans que la trace ne puisse forcément en être consignée. Six articles de taille variable relaient donc, en les approfondissant, les recherches conduites dans le cadre de cette célébration, sous la plume de Marie-José Michel, Thierry Hénault-Morel, Claude Boitard, Vincent Lebel, Philippe Siguret et de l’auteur de cet éditorial.

Logo 500 ans de la mort de Marguerite de Lorraine

La diversité de nos centres d’intérêt dont rend compte le sommaire de cette publication justifie toutefois que soient accueillies des contributions représentatives de disciplines et de périodes ouvertes : c’est le cas de l’étude archéologique de Fabrice Morand menée avec le concours de Guy Leclerc et du témoignage ethnologique de notre président, Alain Morin.

Ainsi s’agrège et se façonne, au fil de nos pages, la mémoire de notre territoire percheron, tandis que la vitalité de notre association, traduite par l’accroissement du nombre de ses membres, s’exprime à l’occasion de rencontres statutaires, culturelles et conviviales. 

Pour aller plus loin...

Logo 500 ans de la mort de Marguerite de Lorraine

Samedi 6 novembre 2021, 15h, Mauves-sur-Huisne : conférence de Marie-José MICHEL sur “Marguerite de Lorraine, une femme chef d’Etat oubliée de l’Histoire”

Samedi 6 novembre, l’association Mauves patrimoine accueillera, en l’église Saint-Pierre, Marie-José Michel pour sa conférence « Marguerite de Lorraine, une femme chef d’État oubliée de l’Histoire ». Marguerite de Lorraine fut sans aucun doute une femme de gouvernement. Elle a profité dans sa jeunesse du modèle de son grand-père, René d’Anjou, dit le bon roi René. À la mort de son mari, en 1492, Marguerite se retrouve seule avec trois enfants et un duché ruiné. Elle n’a d’autre choix que d’imposer une politique de rigueur budgétaire pour éviter la faillite. Elle se révèle une administratrice pugnace et courageuse, remettant des privilèges en question. Malgré toutes les difficultés (une centaine de procès), elle rétablira les finances du duché grâce à sa clairvoyance politique et à son souci d’économie. Marguerite s’inscrit dans la lignée des grandes figures féminines des XVe-XVIe siècles, telles Anne de Bretagne, Anne de Beaujeu, Louise de Savoie.

Lire la suite »
Logo 500 ans de la mort de Marguerite de Lorraine

Samedi 19 juin 2021, chapelle de l’hôpital de Mortagne : Le legs architectural de Marguerite de Lorraine dans le Perche

Les nécessités de son époque (un demi-siècle après la Guerre de Cent-Ans) expliquent, bien sûr, pourquoi Marguerite de Lorraine a été une souveraine bâtisseuse, dans le Perche comme dans le reste de ses Etats. De plus, des découvertes toutes récentes, grâce aux archives, font voir comment ce qu’elle a fait à Mortagne a changé durablement la figure de la ville. Des constructions qu’on lui attribuait jusqu’ici, on apprend ainsi qu’elle n’y est pour rien. D’autres toujours bien là ou dont il reste des traces, aujourd’hui seulement on découvre que c’est elle qui les a voulues. Au total, si les nécessités du temps ne suffisent pas à rendre compte de l’œuvre immobilière de Marguerite, peut-on remonter jusqu’à ce qui l’y a prédisposée ?
Tel sera l’objet de la conférence donnée par Claude Boitard, samedi 19 juin à 18 heures, dans la chapelle de l’Hôpital de Mortagne, grâce au concours des associations des Amis du Perche et de Mortagne-au-Perche patrimoine. Le propos sera illustré à mesure par la projection de vues prises par Vincent Lebel.

Lire la suite »

Page créée le 17 juillet 2022.

Catégories
Le Perche au Moyen-Age Manifestations

Samedi 6 novembre 2021, 15h, Mauves-sur-Huisne : conférence de Marie-José MICHEL sur “Marguerite de Lorraine, une femme chef d’Etat oubliée de l’Histoire”

"Marguerite de Lorraine,
une femme chef d'Etat oubliée de l'Histoire"

Une conférence de Marie-José MICHEL
professeur émérite de l'Université Paris XIII

Eglise Saint-Pierre de Mauves-sur-Huisne,
Samedi 6 novembre 2021, 15h.

Samedi 6 novembre, l’association Mauves patrimoine accueillera, en l’église Saint-Pierre, Marie-José Michel pour sa conférence « Marguerite de Lorraine, une femme chef d’État oubliée de l’Histoire ». Marguerite de Lorraine fut sans aucun doute une femme de gouvernement. Elle a profité dans sa jeunesse du modèle de son grand-père, René d’Anjou, dit le bon roi René. À la mort de son mari, en 1492, Marguerite se retrouve seule avec trois enfants et un duché ruiné. Elle n’a d’autre choix que d’imposer une politique de rigueur budgétaire pour éviter la faillite. Elle se révèle une administratrice pugnace et courageuse, remettant des privilèges en question. Malgré toutes les difficultés (une centaine de procès), elle rétablira les finances du duché grâce à sa clairvoyance politique et à son souci d’économie. Marguerite s’inscrit dans la lignée des grandes figures féminines des XVe-XVIe siècles, telles Anne de Bretagne, Anne de Beaujeu, Louise de Savoie.

Marie-José MICHEL est historienne, docteure en histoire moderne,  professeure émérite des universités Paris-Sorbonne-Nord (ancienne vice-présidente de l’université Paris-XIII) et présidente des ATP du Perche (association gérant l’Ecomusée du Perche).

Les échos de la presse

“Une conférence sur Marguerite de Lorraine”, publié le 29 octobre 2021, sur Ouest-France.fr. Cliquez ici.

Le reliquaire contenant une relique de Marguerite de Lorraine

Pour aller plus loin...

Logo 500 ans de la mort de Marguerite de Lorraine

Samedi 19 juin 2021, chapelle de l’hôpital de Mortagne : Le legs architectural de Marguerite de Lorraine dans le Perche

Les nécessités de son époque (un demi-siècle après la Guerre de Cent-Ans) expliquent, bien sûr, pourquoi Marguerite de Lorraine a été une souveraine bâtisseuse, dans le Perche comme dans le reste de ses Etats. De plus, des découvertes toutes récentes, grâce aux archives, font voir comment ce qu’elle a fait à Mortagne a changé durablement la figure de la ville. Des constructions qu’on lui attribuait jusqu’ici, on apprend ainsi qu’elle n’y est pour rien. D’autres toujours bien là ou dont il reste des traces, aujourd’hui seulement on découvre que c’est elle qui les a voulues. Au total, si les nécessités du temps ne suffisent pas à rendre compte de l’œuvre immobilière de Marguerite, peut-on remonter jusqu’à ce qui l’y a prédisposée ?
Tel sera l’objet de la conférence donnée par Claude Boitard, samedi 19 juin à 18 heures, dans la chapelle de l’Hôpital de Mortagne, grâce au concours des associations des Amis du Perche et de Mortagne-au-Perche patrimoine. Le propos sera illustré à mesure par la projection de vues prises par Vincent Lebel.

Lire la suite »

Page créée le 1er novembre 2021, mise à jour le 6 novembre.

Catégories
Manifestations

Année Marguerite de Lorraine, 9 & 10 octobre 2021 : deux concerts dans le Perche

Année Marguerite de Lorraine,
9 & 10 octobre 2021 :
Deux concerts dans le Perche

Dans le cadre de l’anniversaire du 500e anniversaire de la mort de Marguerite de Lorraine, duchesse douairière d’Alençon et comtesse du Perche, l’Association de sauvegarde du Patrimoine de Mauves, le Musée des ATP du Perche ainsi que l’Association diocésaine de Sées organisent des spectacles tous publics, dans des lieux patrimoniaux remarquables.

Logo 500 ans de la mort de Marguerite de Lorraine
2021-10-09, spectacle du Magridal au prieuré de Ste Gauburge
2021-10-10, Concert des Chantres du Houlme, Mauves-sur-Huisne

Les travaux des Amis du Perche

Logo 500 ans de la mort de Marguerite de Lorraine

Dimanche 1er août 2021, 15h30, Loisé : Conférence de Claude Boitard, “Le legs architectural de Marguerite de Lorraine dans le Perche”

Les nécessités de son époque (un demi-siècle après la Guerre de Cent-Ans) expliquent, bien sûr, pourquoi Marguerite de Lorraine a été une souveraine bâtisseuse, dans le Perche comme dans le reste de ses Etats. De plus, des découvertes toutes récentes, grâce aux archives, font voir comment ce qu’elle a fait à Mortagne a changé durablement la figure de la ville. Des constructions qu’on lui attribuait jusqu’ici, on apprend ainsi qu’elle n’y est pour rien. D’autres toujours bien là ou dont il reste des traces, aujourd’hui seulement on découvre que c’est elle qui les a voulues. Au total, si les nécessités du temps ne suffisent pas à rendre compte de l’œuvre immobilière de Marguerite, peut-on remonter jusqu’à ce qui l’y a prédisposée ? Tel sera l’objet de la conférence donnée par Claude Boitard, dans l’église Saint-Germain de Loisé, grâce au concours des associations des Amis du Perche et de Mortagne-au-Perche Patrimoine. Le propos sera illustré à mesure par la projection de vues prises par Vincent Lebel.

Lire la suite »
Logo 500 ans de la mort de Marguerite de Lorraine

Samedi 19 juin 2021, chapelle de l’hôpital de Mortagne : Le legs architectural de Marguerite de Lorraine dans le Perche

Les nécessités de son époque (un demi-siècle après la Guerre de Cent-Ans) expliquent, bien sûr, pourquoi Marguerite de Lorraine a été une souveraine bâtisseuse, dans le Perche comme dans le reste de ses Etats. De plus, des découvertes toutes récentes, grâce aux archives, font voir comment ce qu’elle a fait à Mortagne a changé durablement la figure de la ville. Des constructions qu’on lui attribuait jusqu’ici, on apprend ainsi qu’elle n’y est pour rien. D’autres toujours bien là ou dont il reste des traces, aujourd’hui seulement on découvre que c’est elle qui les a voulues. Au total, si les nécessités du temps ne suffisent pas à rendre compte de l’œuvre immobilière de Marguerite, peut-on remonter jusqu’à ce qui l’y a prédisposée ?
Tel sera l’objet de la conférence donnée par Claude Boitard, samedi 19 juin à 18 heures, dans la chapelle de l’Hôpital de Mortagne, grâce au concours des associations des Amis du Perche et de Mortagne-au-Perche patrimoine. Le propos sera illustré à mesure par la projection de vues prises par Vincent Lebel.

Lire la suite »

Page créée le 3 octobre 2021.