Catégories
Pays du Perche

“Restons solidaires”, éditorial de Marie-France Kayser (Pays du Perche, n°38)

"Restons solidaires"

éditorial de Marie-France Kayser, rédactrice en chef

Pays du Perche, n°38

Chers lecteurs de Pays du Perche,

Lorsque je signais l’éditorial du numéro de mars dernier, Poutine venait d’envahir l’Ukraine et la guerre et la menace nucléaire étaient à notre porte. Rien n’est changé alors que notre numéro d’automne part à l’imprimerie : le monde entier retient son souffle, une fois de plus. Et on nous annonce le pire pour cet hiver…

Alors, essayons de rester sereins ! Ce magazine souhaite vous faire découvrir l’histoire de notre territoire à travers des personnages et des monuments du passé mais aussi avec quelques personnalités hautes en couleurs qui l’animent aujourd’hui !

C’est Nogent-le-Rotrou qui figure en couverture de ce numéro de Pays du Perche, pour un magnifique dossier signé d’Elisabeth Gautier-Desvaux sur le patrimoine prestigieux de la ville qui a vu naître la Fédération des Amis du Perche, éditrice de notre revue, il y a 75 ans. Alain Morin, son président actuel, rappelle la genèse de cette société savante, forte de près de mille membres, dont on a célébré l’anniversaire au château des Comtes du Perche. Outre  un bilan de la fête du cheval percheron à Thiron-Gardais, un hommage au sculpteur Delattre récemment disparu, Pays du Perche vous raconte aussi l’histoire de la fabrique de disques de Torouvre-au-Perche d’où est sorti le premier vinyle d’Elvis Presley. 

Nous vous proposons aussi, outre un dossier sur les cafés associatifs, les portraits de quelques personnalités : Chantal Trevidic qui a créé son entreprise Tal-Chanlibre, Antoine, un jeune maraîcheur installé à La Croix-du-Perche, la famille Pigeard où on est opticien de père en fils à Nogent-le-Rotrou, la joyeuse troupe des jeunes Boudingues qui anime bien des fêtes locales. Et aussi des artistes, enfants du pays ou venus d’ailleurs : Thierry Arbogast, trois fois récompensé par un Oscar pour son travail de photographe dans le cinéma, le peintre Ashley Asford Brown, le saxophoniste Jean-Jacques Ruhlmann, les phtographes Pascal Quittemelle et Jean-Baptiste Rengeval, le dessinateur de BD nogentais Bruno Rocco. Vous trouverez aussi dans ce numéro, la recette que Franck Schmitt vous propose, des infos sur les dernières expositions de l’année et les photos que Christophe Aubert a réussi à voler à son ami le renard !

Chers lecteurs, un petit clin d’oeil pour clore mon propos : Pays du Perche a besoin de vos pour continuer à exister. Alors, n’oubliez pas de nous retourner votre bulletin d’abonnement !

Marie-France Kayser, rédactrice en chef de Pays du Perche.

Les échos...

Page créée le 30 octobre 2022, mise à jour le 21 février 2023.

Catégories
Comité environnement Pays du Perche

Forêts et paysages du Perche, 13e HS de Pays du Perche : éditorial de Marie-France Kayser

Forêts et paysages du Perche,
13e HS de Pays du Perche :
éditorial de Marie-France Kayser

Nos amis les arbres

Chère lectrice, cher lecteur,

Le traditionnel hors-série annule que notre équipe a imaginé pour vous arrive dans vos boîtes à lettres, en même temps que l’été.

Nous avons choisi pour ce numéro la thématique “Forêts et paysages du Perche”, si représentative de notre territoire, qui rappelons-le, était déjà au VIè siècle une zone forestière connue sous le nom de Silva Pertica et qui occupe encore aujourd’hui au moins 20% de l’espace. De quoi vous mitonner un très riche “menu”, illustré de superbes images.

Ce hors-série vous escorte dans les forêts du Perche, pour en humer toutes les odeurs, en ressentir toutes les atmosphères, en admirer toutes les couleurs. Il vous conduit le long des sentiers, vous perd dans des chemins, vous accompagne sur des passerelles qui surplombent sphaignes et fougères, à la rencontre de tous les acteurs, forcément passionnés, qui contribuent à soigner, à faire vivre ces bois, ces frondaisons, ces haies, et aussi àla découverte des différentes essences qui l’habitent. Car, au centre des préoccupations environnementales qui agitent la stratosphère, il y a l’arbre. Un organisme vivant, complexe, qui naît, se développe, grandit, se reproduit, puis meurt. Qui a besoin de se nourrir, qui transpire et respire. A la fin de sa vie, ses branches dépérissent, se dénudent et meurent, de vieillesse, souvent de maladie, ou par accident. L’arbre peut être coupé pour être utilisé dans la construction, l’ameublement ou pour se chauffer.

“Les arbres poussant sur, et dans les maisons, payent leur loyer en important de vraies valeurs : l’oxygène, la beauté et le silence, en aspirant les poussières et en régulant le climat”, a écrit le fameux peintre et architecte Friedensreich Hundertwasser qui mettait l’art au service de la cause environnementale (“Les arbres locataires”). Patrick Bard a pris la plume pour vous raconter l’histoire de la forêt de cet homme singulier avait choisi de planter dans son domaine de Saint-Jean-de-la-Forêt, pour illustrer dans un même combat la lutte contre la déforestation mondiale et la mémoire de la Shoah.

Christophe Aubert, Emmanuel Berck, David Commenchal et Franck Schmitt ont arpenté la forêt de Senonches, celle de Bellême, la clairière de Bresolettes ou l’arboretum de Boiscordes, avec leurs appareils photo. Ils ont interrogé des acteurs majeurs et passionnés de la préservation du biotope et aussi des artisans qui perpétuent avec talent les traditions du mobilier percheron. David Commenchal a souhaité vous livrer aussi le récit de deux expériences insolites : l’une de chamanisme, au coeur d’une nuit pluvieuse, et l’autre de tolérance, lorsque malgré des convictions bien ancrées, il a accepté de participer à une équipée de chasseurs…

Toutes ces histoires sont à découvrir au fil des pages, avec deux nouveautés qui accompagnent ce hors-série cette année : d’abord une rubrique dédiée qui reprend l’essentiel des événements de la très riche programmation culturelle de l’été. Et cerise sur le gâteau, en prime dans ce numéro, un cahier de 16 pages de photographies qui mettent en lumière la diversité des paysages percherons. Je vous souhaite un bel été, et vous donne rendez-vous dans notre numéro d’automne, qui vous apportera, comme à l’habitude, son lot de surprises.

Toute l’équipe de Pays du Perche se joint à moi et vous adresse un grand merci pour votre fidélité.

Bonne lecture !

Les Amis du Perche ont publié...

Page crée le 18 juillet 2022.

Catégories
Pays du Perche

Pays du Perche n°37, 1er numéro semestriel 2022

Pays du Perche n°37,
1er numéro semestriel 2022

Garder l'espoir

Editorial de Marie-France Kayser, rédactrice en chef

Chers lecteurs de Pays du Perche,

A l’heure où j’écris cet éditorial, au moment où votre revue va partir à l’imprimerie, le monde entier retient son souffle. La guerre et la menace nucléaire sont à nos portes parce qu’un homme seul et incontrôlable a décidé d’envahir un pays et menace de mettre l’Europe à feu et à sang. La résistance courageuse des Ukrainiens face à l’expansionnisme d’un homme d’Etat aux méthodes sanguinaires force l’admiration.

Pays du Perche se sent solidaire, mais nous avons choisi de continuer à avancer, quoi qu’il en soit ! Parce qu’après des mois de confinement en France, de privations et de sorties pour cause de pandémie, les vaccinations laissent espérer un peu plus de liberté. Tous les rêes seraient permis, pour recommencer à vivre normalement. Le printemps et l’été sont des saisons qui font revivre nos campagnes avec sourire, insouciance et inventivité.

Pour ce numéro 37 de Pays du Perche, nous vous avions préparé des rencontres, des reportages, des enquêtes ! Les voici parce que la vie continue “quoi qu’il en coûte”.

Comme à l’habitude, nous vous proposons des portraits de gens d’ici, qu’ils soient natifs ou pas de la région, des artistes, des artisans, des éleveurs du cheval emblématique du Perche, des amoureux du patrimoine et des jardins, et aussi des savants. Nous vous emmenons dans des châteaux percherons, celui du Haut-Buisson à Cherré, celui desu Vaux où s’est installée la Fondation d’Auteuil, celui de Saint-Hilaire-des-Noyers, propriété du couple Braquet. Nous avons poussé pour vous les portes du manoir de Lormarin et sommes allés scruter la charpente en travaux de Courboyer. Nous avons aussi rencontré la nouvelle présidente du Parc naturel régional, le directeur du Grand Projet au haras national du Pin. Enfin, nous vous avons concocté un grand dossier sur les éoliennes. Le sujet, vous le savez, agite énormément les habitants du Perche en ce moment. Défenseurs et détracteurs nous ont exposé leurs – bonnes ou mauvaises – raisons. Vous saurez tout et n’aurez plus d’excuses.

Bonne lecture.

Marie-France Kayser, rédactrice en chef.

Page créée le 13 avril 2022.

Catégories
Manifestations Pays du Perche

Lundi 4 avril 2022, 15h & 20h30 : causerie sur “les châteaux de plaisance et l’art de vivre dans le Perche (XVIIe – XXe siècles)

Lundi 4 avril 2022, 15h & 20h30,
Nogent-le-Rotrou : causerie sur
"les châteaux de plaisance et l'art de vivre dans le Perche (XVIIe - XXe siècles)"

Par Elisabeth GAUTIER-DESVAUX
Conservateur général du patrimoine,
vice-présidente de la Fédération des Amis du Perche

Si le Perche conjugue son image avec la constellation de manoirs dispersés dans ses paysages, il n’en abrite pas moins de nombreux châteaux. Châteaux défensifs, mais aussi châteaux de plaisance ou châteaux « d’agrément » représentatifs d’un statut social et voués aux loisirs, essentiellement occupés aux beaux jours et lors de la saison de chasse.

C’est à la découverte de cette seconde catégorie, largement illustrée par de nombreux exemples, qu’Elisabeth Gautier-Desvaux invite les auditeurs. Elle brossera donc un panorama à la fois historique et typologique de ces résidences d’exception en faveur desquelles se dessine un engouement croissant à compter du XVIIe siècle.
Déclinées dans des formes architecturales au goût du jour jusqu’au premier conflit mondial, ces vastes demeures abritent un art de vivre à la campagne que transcrivent non seulement leur distribution, leur mobilier, mais également leurs communs et leurs parcs.
En somme, une visite virtuelle de ces propriétés dont la plupart, en mains privées, ne sont pas accessibles, sauf à l’occasion des Journées du patrimoine.

pratique :

# lundi 4 avril, 15h & 20h30.

# Entrée libre

# En raison des mesures gouvernementales, votre « passe » en vigueur sera contrôlé à l’entrée et les gestes barrières (masque, gel hydroalcoolique …) sont à respecter. Merci de votre compréhension.

Renseignements :

Organisé par l’Association Saint-Jean, au 36 rue des Tanneurs, 28400 Nogent-le-Rotrou

Page créée le 30 mars 2022.

Catégories
Pays du Perche

Pays du Perche n°36, 2e numéro semestriel 2021 des Amis du Perche

Pays du Perche n°36,
2e numéro semestriel 2021
des Amis du Perche

Lectures d'automne

Editorial,
de Marie-France Kayser

Cher lecteur,

Avec l’automne, voici votre nouveau numéro de Pays du Perche. Comme toujours, il fait la part belle à quelques pépites de notre territoire percheron historique et vivant.

Laissez-vous guider par Elisabeth Gautier-Desvaux. Elle vous dévoile tous les trésors cachés de Brou, autrefois dotée du qualicatif de “la Noble”. Saviez-vous que cette petite cité doit une grande part de son riche héritage patrimonial à Florimond Robertet, qui fut l’homme de confiance de trois rois, Charles VIII, Louis XII et François 1er ?

Pour célébrer le patrimoine vivant, notre magazine consacre une large place à l’enblème de notre région, le cheval percheron. Comme chaque 15 août, la Fête du cheval percheron lui a rendu hommage à l’écomusée du Perche avec les timbaliers de la Garde républicaine en invités d’honneur et la présence d’un public nombreux venu admirer les spectacles proposés. Qui mieux qu’Evelyne Morin, qui en est la créatrice, pour nous en parler ? La profession des éleveurs s’enrichit de nouveaux venus et nous sommes allés saluer les jolies juments nées au domaine de la Lochetière.

Vous le savez, nombre de personnalités, publiques ou artistes, connues ou inconnues, ont choisi de vivre sur notre territoire. Nous en avons rencontré plusieurs. D’abord, Bernard Esambert, polytechnicien, grand serviteur de l’Etat qui présida, entre autres, la Compagnie financière Edmond de Rothschild, l’Ecole polytechnique et l’Institut Pasteur. Enfin, plusieurs femmes formidables qui ont privilégié la qualité de vie offerte par notre territoire : Berengère et ses chiens de traineaux, Cécilia, entrepreneuse dynamique, Jenny gourmande d’opéra, Mélanie Casano, artiste peintre inspirée. La jeune génération n’est pas en reste : l’école de Nocé nous a invités à assister en direct au dialogue des écoliers avec l’astronaute Thomas Pesquet dans sa capsule spatiale. Une belle occasion de rendre hommage au travail mené pendant deux ans par l’équipe (enseignants et radioamateurs) qui a fait naître et orchestré ce projet “Perche in space-ARISS 61” !

Pour nos lecteurs amoureux de la nature, de la vie au grand air, des randonnées et des produits du terroir, bref de tout ce qui fait la spécificité de notre territoire, nous sommes allés chez Guillaume Painvin visiter The Good House, l’ensemble de chambres d’ôtes qu’il a aménagées au domaine du Grand Mont-Gâteau près de l’atelier de sa mère Catherine (voir notre article dans Pays du Perche 35). Nous sommes aussi partis en promenade dans le petit train de Tuffé et explorer des jardins : chez Armand Wagner à Mauves-sur-Huisne, chez Petra et Marc à La Genevraie (près de Mortagne-au-Perche), ou encore plus loin, à Saint-Symphorien, dans la Sarthe où les douves du château de Sourches abritent la plus grande collection de pivoines au monde.

Chers lecteurs, c ne sont pas les sujets qui manquent : nous vous parlons aussi de solidarité avec Bellême Patrimoine, d’aménagement, de festivals de cinéma et de danse, de musique, d’expositions… Sans oublier notre recette gourmande et les photos d’animaux sauvages de Christophe Aubert illustrées par un poème de Mireille Rosenberger.

Merci de votre fidélité et bonne lecture !

Page créée le 30 octobre 2021, mise à jour le 6 novembre.

Catégories
Pays du Perche

Le Champs des Impossibles #2

Le Champs des Impossibles #02

Début mai 2021, dans son 35e numéro semestriel, Pays du Perche met en lumière la 2e édition du “Champ des Impossibles”, programmée par les bénévoles de l’association éponyme. Le parcours “Mémoires et Ruralités” est une invitation à reconsidérer l’histoire des habitants du Perche et la façon dont chacun à su s’ancrer dans ce territoire.

Toutefois, le contexte sanitaire a modifié le calendrier 2021 de nombreuses manifestations à l’image de ce parcours d’art contemporain du “Champ des Impossibles”.

Notez les nouvelles dates : du 4 juin au 4 juillet.
Renseignements : https://www.lechampdesimpossibles.com/

Pour aller plus loin:
NANCY (Isabelle), “L’art contemporain revient dans le Perche”, Pays du Perche, n°35, mai 2021, p. 56-57.

Page créée le 9 mai 2021.

Catégories
Manifestations Pays du Perche

Les 100 lieux qu’il faut voir : Le Perche, terre de manoirs et de bocages

Lire la vidéo

Documentaire réalisé par Marie David, diffusé sur France 5, dimanche 19 juillet 2020, dans l’émission “Les 100 lieux qu’il faut voir”.

Pour aller plus loin,
via les publications des Amis du Perche

Créée en 1947 par Georges Massiot, l’association les Amis du Perche (forte de 880 adhérents au 31 décembre 2019) ne cesse d’enrichir l’histoire percheronne, défend et préserve la diversité du patrimoine locale et diffuse les connaissances via les Cahiers Percherons (bulletins trimestriels, conçus par des historiens locaux, appuyés de travaux d’universitaires), Pays du Perche (revue semestriel et hors-série, réalisée par des journalistes, appuyés par des contributions scientifiques) et diverses publications (beaux livres, actes de colloques, monographies, ouvrages de cartes postales, etc.).

Pour aller plus loin, ci-joint une liste d’ouvrages non-exhaustives pour découvrir le Perche.

Les cités percheronnes

Le Perche est parsemé de nombreuses petites villes ou de villages. Certains sites sont classés “Petite Cité de Caractère”, à l’image de Bellême, La Perrière, Longny-au-Perche, Mortagne-au-Perche. N’oublions pas l’importance de Nogent-le-Rotrou, Thiron-Gardais, la Ferté-Bernard et bien d’autres…

Extrait de la bande-annonce “Les 100 lieux qu’il faut voir – Le Perche”, Mortagne-au-Perche

# “Bellême“, Cahiers Percherons, n°51 et n°52 (tome 1 et tome 2). 7€ l’unité (hors frais de port). Pour commander le tome 1, cliquez ici; le tome 2, cliquez ici.

# Couret (Alice), “Histoire du centre nourricier de Bellême et de la Villa Boucicaut”, Cahiers percherons, n°174, 2e trim. 2008. 7€ (hors frais de port). Pour commander, cliquez ici.

# “La Chapelle-Montligeon” (dossier), Pays du Perche, n°6. 7,50€ (hors frais de port). Pour commander, cliquez ici.

# Lecomte (Jacky), “La Chapelle-Montligeon : centenaire de l’arrivée de Mgr Buguet (1878-1978)”, Cahiers Percherons, n°57, 1er trim. 1978. 5€ (fichier PDF). Pour commander, cliquez ici.

# “La Perrière” (dossier patrimoine), Pays du Perche, n°5. 7,50 (hors frais de port). Pour commander, cliquez ici.

# “La Maison d’Horbé” (découverte d’un intérieur), Pays du Perche, n°27. 7,80€ (hors frais de port). Pour commander, cliquez ici.

# Siguret (Philippe), “Les habitants de La Perrière en rébellion contre les agents du fisc”, Cahiers Percherons, n°172, 4e trim. 2007. 7€ (hors frais de port). Pour commander, cliquez ici.

# “Mortagne-au-Perche“, Cahiers Percherons, n°68, 2000 (4e réédition). 7€ (hors frais de port). Pour commander, cliquez ici.

# “Mortagne-au-Perche” (dossier patrimoine), Pays du Perche, n°31, mai 2019. 7,80€ (hors frais de port). Pour commander, cliquez ici.

# “La chapelle et le cloître Saint-François, à Mortagne-au-Perche” (dossier patrimoine), Pays du Perche, n°26. 7,80€ (hors frais de port). Pour commander, cliquez ici.

# La crypte Saint-André : “Un accident mortel lors de la démolition de l’église collégiale et royale de Toussaint à Mortagne-au-Perche, le 1er juin 1793”, Cahiers Percherons, n°187, 3e trim. 2011. 7€ (hors frais de port). Pour commander, cliquez ici.

# “Le Pâty à Nogent-le-Rotrou” (dossier patrimoine), Pays du Perche, n°28, décembre 2017. 7,80€ (hors frais de port). Pour commander, cliquez ici.

# “Le château Saint-Jean (ou des Comtes du Perche) à Nogent-le-Rotrou, le destin culturel d’une forteresse” (dossier patrimoine), Pays du Perche, n°7. 7,50€ (hors frais de port). Pour commander, cliquez ici.

# “Le château Saint-Jean de Nogent-le-Rotrou”, Cahiers Percherons, n°2, 2001 (5e réédition). 7€ (hors frais de port). Pour commander, cliquez ici.

Le Perche, terre de manoirs et de châteaux

Se situant entre la Normandie, le Maine et de la région parisienne, l’histoire percheronne se confond avec la grande Histoire et celle du royaume de France (invasions normandes, Guerre de Cent Ans, Guerre de religions,…). Régulièrement attaqué, le Perche a connu des siècles d’or, comme le montre l’édification des manoirs (à la fin du Moyen Age).

Au XVIIe siècle, la proximité de Versailles et de Paris (3 jours à cheval) permet aux seigneurs percherons de se trouver dans les entourages de la famille royale, de la famille d’Orléans, ou d’avoir des fonctions au sein de l’Etat; et donc de résider à Paris et/ou Versailles, tout en possédant une résidence plus conséquente dans le Perche, tel qu’un château de plaisance. C’est le cas de la famille d’Aligre (parlementaires et chanceliers de France), batisseur du château de la Rivière, puis du Château des Vaux.

# “Manoirs du Perche”, sous la direction scientifique d’Elisabeth Gautier-Desvaux, Pays du Perche, collection “hors-série”, n°7. 14,50€ (hors frais de port). Pour commander, cliquez ici.

# “Manoir de l’Angenardière” (dossier patrimoine), Pays du Perche, n°27. 7,80€ (hors frais de port). Pour commander, cliquez ici.

# Cahart (Patrice), “Un passé féodal sauvé de l’oubli : celui du manoir de la Fresnaye“, Cahiers Percherons, n°185, 7€ (hors frais de port). Pour commander, cliquez ici.
# “Le manoir de la Fresnaye, à Saint-Germain-de-la-Coudre” (dossier patrimoine), Pays du Perche, n°5. 7,50€ (hors frais de port). Pour commander, cliquez ici.

# “Châteaux de plaisance du Perche“, dont le château de la Rivière (avec la contribution scientifique d’Elisabeth Gautier-Desvaux et de Denis Guillemin), Pays du Perche, collection “Hors-série”, n°10, avril 2019. 17,50€ (hors frais de port). Pour commander, cliquez ici.

# DUGAS DU VILLARD (François), LALLEMAND (Michel), MABILLE (Gérard), POISSON (Georges), SIGURET (Philippe), La Ferté-Vidame, Amis du Perche, collection “Présence du Perche”, 176 pages. 38€ (hors frais de port). Pour commander, cliquez ici.
# “La Ferté-Vidame” (dossier patrimoine), Pays du Perche, n°16. 7,50€ (hors frais de port). Pour commander, cliquez ici.

# “Château de Frazé” (dossier patrimoine), Pays du Perche, n°25. 7,80€ (hors frais de port). Pour commander, cliquez ici.

Quelques personnalités percheronnes

# Le pouvoir dans le Perche au temps des Rotrou, Actes du colloque 2006, Amis du Perche, 2010. 19€ (hors frais de port). Pour commander, cliquez ici.

# de Calan (Laurence), “L’épopée d’Aristide Boucicaut, le Bellêmois !”, Cahiers Percherons, n°182. 7€ (hors frais de port). Pour commander, cliquez ici.

Gastronomie, nature et produits du terroir

- Gastronomie

# “Saveurs du Perche”, Pays du Perche, collection “Hors-Série”, n°11, mai 2020, 118 pages. 11,80€ (hors frais de port). Pour commander, cliquez ici.

# “Le goût du Perche”, Pays du Perche, collection “hors-série”, n°3, 80 pages. 7,50€ (hors frais de port). Pour commander, cliquez ici.

# Morin (Alain) & Simoni-Aurembou (Marie-Rose), Le Perche Gourmand, Amis du Perche, collection “Présence du Perche”. 23€ (hors frais de port). Pour commander, cliquez ici.

- Le patrimoine naturel du Perche

# “Nature du Perche”, Pays du Perche, collection “hors-série”, n°4. 7,50€ (hors frais de port). Pour commander, cliquez ici.

# Pelatan (Jean), “Le cheval percheron, des origines à nos jours”, Cahiers Percherons, n°73, 1981. 7€ (hors frais de port). Pour commander, cliquez ici.
# Hamelin (Claude et Gwénaëlle), Les chevaux percherons, Amis du Perche, collection “Le Perche en cartes postales”. 23€ (hors frais de port). Pour commander, cliquez ici.

# “Randos du Perche”, Pays du Perche, collection “hors-série”, n°9, avril 2018. 7,80€ (hors frais de port). Pour commander, cliquez ici.

- Artisanat d'art

# “Les artisans d’art” (notamment sur les girouettes), Pays du Perche, collection “hors-série”, n°5. 7,50€ (hors frais de port). Pour commander, cliquez ici.

Page créée le 19 juillet, mise à jour le 20 juillet.

Catégories
Pays du Perche

“Saveurs du Perche”, plébiscité par la presse

saveurs du perche

Début juin, dès le déconfinement amorcé, les Amis du Perche recevaient le dernier opus de leur collection “Hors-série de Pays du Perche”. Ce 11eme numéro est réalisé sous la direction de Marie-France Kayser (rédactrice en chef) et d’Alain Morin (président de la Fédération des Amis du Perche, directeur de publication).

Dès sa sortie, la presse locale a interrogé notre rédactrice chef : “Nous avons dans notre région la chance de pouvoir nous nourrir presque exclusivement de produits du terroir. Avec ce hors-série, nous espérons donner envie à nos lecteurs d’aller découvrir les trésors et les talents que nous avons dénichés.” (d’après le journal Le Perche).  Pour Ouest-France, “le hors-série annuel du magazine des Amis du Perche met l’accent sur les talents qui préparent de bons produits dans la région.

Les échos de la presse :

# “Un nouveau hors-série Pays du Perche, sur le thème des saveurs”, publié dans le Perche, mis en ligne le 5 juin 2020.

# “Des saveurs locales dans la revue Pays du Perche”, publié dans Ouest-France, mis en ligne le 9 juin 2020.

Nos autres publications sur cette même thématique :

Page créée le 13 juin 2020.

Catégories
Manifestations Pays du Perche

La fête du cheval percheron, le 15 août 2020, à l’Ecomusée du Perche, est annulée

La situation sanitaire du Covid-19 a provoqué l’annulation de nombreuses manifestations prévues par l’Ecomusée du Perche : ceci a des incidences financières sur l’association “Musée des Arts et traditions populaires du Perche”, et donc sur les manifestations à venir de l’Ecomusée du Perche.

L'Ecomusée du Perche a besoin de vous

Fondée en 1972 par les Amis du Perche (par Armand Gouyon et jean Massiot, sous la présidence de Philippe Siguret), l’Ecomusée du Perche a besoin de tous les adhérents des Amis du Perche, notamment pour la fête du cheval percheron.

Devenez mécène* de cette manifestation qui attire chaque année plus de 3 500 visiteurs.

Dédiée à la valorisation du cheval, le patrimoine vivant le plus emblématique du Perche, la JOURNEE DU CHEVAL PERCHERON renouvelle chaque année sa programmation. Pour l'édition 2020, Percherons républicains, l'Ecomusée du Perche est honoré d'accueillir Duc d'Albe et Tonic de Charlotte, les percherons timbaliers de la Garde républicaine.

Je suis VIP – vrai(e) impliqué(e) percheron(ne), et verse 50€ ou plus pour être au coeur de l’événement…

* La réduction d’impôt est égale à 66% des sommes versées, retenues dans la limite annuelle de 20% du revenu imposable.

Cliquez pour imprimer le bulletin, puis à envoyer accompagné de votre réglement à l'Ecomusée du Perche (Prieuré de Sainte-Gauburge, 61130 SAINT-CYR-LA-ROSIERE)

Les échos de la presse

# “Pas de fête du cheval percheron, pas de Garde républicaine”, mis en ligne sur https://www.ouest-france.fr/, le 10 juin 2020.

Le cheval percheron, un patrimoine vivant, vu par les Amis du Perche

Page créée le 22 mars 2020, mise à jour le 28 juin.

Catégories
Manifestations Pays du Perche

Samedi 29 février 2020, Longny-au-Perche, conférence : “les Châteaux de plaisance du Perche, un trésor bien caché”

Elisabeth Gautier-Desvaux, Conservateur général du Patrimoine, l'une des contributrices scientifiques des "Châteaux de plaisance du Perche''

Si les manoirs ont associé leur image à celle de l’ancienne province du Perche, c’est sans doute que cette architecture seigneuriale correspond bien à la notion d’un patrimoine modeste et très inséré dans un paysage bocager. Pourtant, de vastes châteaux dont le recensement n’est encore qu’ébauché se nichent au gré de nos reliefs, souvent signalés par les arbres remarquables de leurs parcs.
Elisabeth Gautier-Desvaux propose d’esquisser un panorama chronologique et typologique largement illustré de ces architectures dites « de plaisance » ou « d’agrément » trop méconnues, dont le grand public a tendance à supposer qu’elles sont réservées à des secteurs géographiques plus ouverts comme les bords de Loire.
Certes beaucoup plus tributaires des modes parisiennes et moins intimement liées au contexte local de par leurs matériaux et leurs maîtres d’œuvre que ne le sont les plus modestes demeures seigneuriales qui ont pu les précéder, ces châteaux n’en font pas moins une partie intégrante de notre patrimoine percheron.
Cette présentation, organisée à l’initiative de l’association « Culture, art et patrimoine de Longny-au-Perche » et les Amis du Perche de l’Orne, relaie la récente publication de l’association des Amis du Perche dont la conférencière est vice-présidente pour l’Orne : le n° spécial de la revue Pays du Perche paru en avril 2019, élaboré sous la direction scientifique de l’auteur en collaboration avec Denis Guillemin et de nombreux photographes de talent.

Pratique : Conférence à Longny-au-Perche, salle des fêtes, samedi 29 février, à 15h00 (accueil dès 14h30)
Libre participation au profit de l’association Culture, Art et Patrimoine du pays de Longny
Renseignements : 06.72.78.34.21

Les publications d'Elisabeth Gautier-Desvaux aux Amis du Perche

# Sur le thème des manoirs et châteaux du Perche
# Les autres publications

Page créée le 09 février 2020, mise à jour le 10 février.