Catégories
Comité environnement

Dimanche 14 aout 2022, 20h30, Autheuil : ballade aux flambeaux avec André Quiblier : “Du Martinet à Bellegarde : La Commeauche en lumière !”

Dans le cadre du P'tit Festival d'Autheuil

Ballade aux flambeaux avec André Quiblier sur
"Du Martinet à Bellegarde : La Commeauche en lumière !"

Dimanche 14 aout 2022, 20h30, Autheuil (manoir de Bellegarde)

Une occasion unique de faire un zoom sur le passé industriel et de découvrir un lieu chargé de vie et d’histoire. La soirée commencera et se terminera au sein du domaine de Bellegarde à la lumière des flambeaux. Nous aurons la chance d’être accompagnés par André Quiblier, du moulin de Rainville en Longny au Perche, qui nous partagera ses connaissances sur les moulins et le passé industriel des rivières du Perche.

Président des Amis des Moulins de l’Orne, André Quiblier est également secrétaire des Amis du Perche de l’Orne. Il a également rédigé de nombreux articles publiés par les Amis du Perche.

Marche gratuite. Prix du flambeau : 2€

Promenade aux flambeaux à Autheuil

Le P'tit Festival d'Autheuil, 4ème édition

André Quiblier a publié...

Page créée le 03 août 2022.

Catégories
Comité environnement Pays du Perche

Forêts et paysages du Perche, 13e HS de Pays du Perche : éditorial de Marie-France Kayser

Forêts et paysages du Perche,
13e HS de Pays du Perche :
éditorial de Marie-France Kayser

Nos amis les arbres

Chère lectrice, cher lecteur,

Le traditionnel hors-série annule que notre équipe a imaginé pour vous arrive dans vos boîtes à lettres, en même temps que l’été.

Nous avons choisi pour ce numéro la thématique “Forêts et paysages du Perche”, si représentative de notre territoire, qui rappelons-le, était déjà au VIè siècle une zone forestière connue sous le nom de Silva Pertica et qui occupe encore aujourd’hui au moins 20% de l’espace. De quoi vous mitonner un très riche “menu”, illustré de superbes images.

Ce hors-série vous escorte dans les forêts du Perche, pour en humer toutes les odeurs, en ressentir toutes les atmosphères, en admirer toutes les couleurs. Il vous conduit le long des sentiers, vous perd dans des chemins, vous accompagne sur des passerelles qui surplombent sphaignes et fougères, à la rencontre de tous les acteurs, forcément passionnés, qui contribuent à soigner, à faire vivre ces bois, ces frondaisons, ces haies, et aussi àla découverte des différentes essences qui l’habitent. Car, au centre des préoccupations environnementales qui agitent la stratosphère, il y a l’arbre. Un organisme vivant, complexe, qui naît, se développe, grandit, se reproduit, puis meurt. Qui a besoin de se nourrir, qui transpire et respire. A la fin de sa vie, ses branches dépérissent, se dénudent et meurent, de vieillesse, souvent de maladie, ou par accident. L’arbre peut être coupé pour être utilisé dans la construction, l’ameublement ou pour se chauffer.

“Les arbres poussant sur, et dans les maisons, payent leur loyer en important de vraies valeurs : l’oxygène, la beauté et le silence, en aspirant les poussières et en régulant le climat”, a écrit le fameux peintre et architecte Friedensreich Hundertwasser qui mettait l’art au service de la cause environnementale (“Les arbres locataires”). Patrick Bard a pris la plume pour vous raconter l’histoire de la forêt de cet homme singulier avait choisi de planter dans son domaine de Saint-Jean-de-la-Forêt, pour illustrer dans un même combat la lutte contre la déforestation mondiale et la mémoire de la Shoah.

Christophe Aubert, Emmanuel Berck, David Commenchal et Franck Schmitt ont arpenté la forêt de Senonches, celle de Bellême, la clairière de Bresolettes ou l’arboretum de Boiscordes, avec leurs appareils photo. Ils ont interrogé des acteurs majeurs et passionnés de la préservation du biotope et aussi des artisans qui perpétuent avec talent les traditions du mobilier percheron. David Commenchal a souhaité vous livrer aussi le récit de deux expériences insolites : l’une de chamanisme, au coeur d’une nuit pluvieuse, et l’autre de tolérance, lorsque malgré des convictions bien ancrées, il a accepté de participer à une équipée de chasseurs…

Toutes ces histoires sont à découvrir au fil des pages, avec deux nouveautés qui accompagnent ce hors-série cette année : d’abord une rubrique dédiée qui reprend l’essentiel des événements de la très riche programmation culturelle de l’été. Et cerise sur le gâteau, en prime dans ce numéro, un cahier de 16 pages de photographies qui mettent en lumière la diversité des paysages percherons. Je vous souhaite un bel été, et vous donne rendez-vous dans notre numéro d’automne, qui vous apportera, comme à l’habitude, son lot de surprises.

Toute l’équipe de Pays du Perche se joint à moi et vous adresse un grand merci pour votre fidélité.

Bonne lecture !

Les Amis du Perche ont publié...

Page crée le 18 juillet 2022.

Catégories
Comité environnement Comité scientifique L'eau dans le Perche Manifestations

Un Cahier Percheron en forme de livre sur “L’eau dans le Perche”

Un Cahier Percheron en forme de livre sur "L'eau dans le Perche"

Les Amis du Perche avaient testé, en 2020, la formule d’un numéro thématique double des Cahiers percherons sur la guerre de 1870. Forts du succès qui s’est traduit par l’épuisement des 1100 exemplaires imprimés en moins d’un an et fidèles à leur double vocation patrimoniale et environnementale, ils rééditent la formule avec 15 articles sur le thème de l’eau, répartis en 5 chapitres : eaux vives et capricieuses (les inondations mémorables autour de Mamers et Nogent-le-Rotrou, par Michel Ganivet et Alain Morin), eaux dormantes (mares et étangs, un article rédigé par l’équipe du pôle environnement du Parc naturel régional), eaux domestiquée (l’adduction d’eau dans les villes et les demeures aristocratiques, par Bernadette Mascaro, Rosine Cleyet-Michaud et Christian, Guyon), eaux laborieuses (l’industrie dans la vallée de la Commeauche et les pollutions liées au rouissage du chanvre, par Claude Cailly et Thierry de Loppinot), eaux bénéfiques (eaux minérales et naturelles, fontaines miraculeuses, loisirs aquatiques, par Alain Morin, Christian Guyon et Gwenaëlle Hamelin). Ponctuées par la transcription de témoignages oraux conservés à l’écomusée du Perche, ces études constituent un tour d’horizon passionnant et largement illustré, coordonné par Elisabeth Gautier-Desvaux, rédactrice en chef de la revue.

Lancement du numéro thématique des Cahiers Percherons sur l'eau (18 décembre 2021, Ecomusée du Perche)

Pour aller plus loin...

La Commeauche

Appel à contributions sur “l’eau dans le Perche”

Après le numéro trimestriel double sur La guerre de 1870 dont la parution est prévue en novembre prochain, nous programmons pour l’année 2021 un ensemble d’articles sur le thème de l’eau dans le Perche. Il s’agit notamment de faire dialoguer les points de vue des scientifiques environnementaux et ceux des historiens, de manière à couvrir un champ d’études diversifié.

Lire la suite »

Les échos de la presse

Page créée le 4 décembre 2021, mise à jour le 16 janvier 2022.

Catégories
Comité environnement Manifestations

Samedi 25 septembre 2021, 18h00, Saint-Mard-de-Réno : “Les haies, ressources du Perche”

Catégories
Comité environnement

Retour sur l’assemblée générale des Amis du Perche de l’Orne et hommage à Thierry Aveline de Rossignol (Dimanche 13 mars 2016, Mâle)

Chers Amis,

Dimanche 13 mars 2016, plus d’une centaine de personnes ont participé à l’assemblée générale 2016 des Amis du Perche de l’Orne, qui se déroulait à Mâle (commune nouvelle de Val-au-Perche), dans l’église Saint-Martin. Le nouveau maire-délégué de Mâle, Marc Bugey, avait accueilli les 80 adhérents de l’association, mais aussi Grégory Lecru (sous-préfet de l’arrondissement de Mortagne), Véronique Louwagie (députée), Jean-Claude Lenoir (sénateur de l’Orne), Séverine Yvard (conseillère régionale de Normandie), Jean-Michel Bouvier (vice-président du Conseil départemental de l’Orne), Annick Bruneau (conseillère départementale du canton de Ceton) et de nombreux élus. Egalement, plusieurs responsables des associations de sauvegarde du patrimoine s’étaient déplacés à Mâle, accueillis par Valerie Hood (présidente des Amis du Patrimoine de Mâle) et Anne-Marie Chouanard (vice-présidente). Enfin, La Fédération des Amis du Perche était représentée par Alain Morin (président fédéral) et Alain Brice (président-délégué). 

Une journée dédiée au patrimoine et à Thierry Aveline de Rossignol

Après le mot d’accueil du nouveau maire-délégué de Mâle (commune nouvelle de Val-au-Perche), Marc Bugey (élu le 8 mars 2016), et la présentation des richesses patrimoniales de l’église Saint-Martin par Anne-Marie Chouanard, Jean-François Suzanne a ouvert l’assemblée générale. En introduction, le président des Amis du Perche de l’Orne était « honoré d’être à Mâle, commune où a vécu notre ami et regretté Thierry Aveline de Rossignol. » Dans son discours, il a rappelé que « le patrimoine était l’une de ses passions qui n’animait entre 1999 et 2012. Tout comme la Fondation du Patrimoine, les Amis du Perche de l’Orne agissent pour le patrimoine et soutiennent les acteurs de la sauvegarde du patrimoine, que ce soit les municipalités et les associations de sauvegarde (comme les Amis du Patrimoine de Mâle).

« D’autant plus qu’aujourd’hui, alors que les communes nouvelles se constituent, les associations de sauvegarde ont un rôle de plus en plus important : elles sont l’intermédiaire entre les populations et les collectivités. Pour l’historien, elles ressemblent au communauté d’habitants et aux conseils de Fabrique qui existaient durant jusqu’à la Révolution française dans nos paroisses. » Comme le souhaitait Thierry Aveline de Rossignol, elles agissent dans différents domaines :

# la cohésion sociale, regroupant la population autour d’un projet commun, comme « Pierres en Lumière », à Verrières-Patrimoine.

# l’inventaire et la protection des différents types de patrimoine (religieux, civil, naturel, industriel).

# le domaine culturel, à travers des conférences, des concerts, des expositions, qui permettent aux églises de vivre, d’être ouvertes.

# le domaine économique, lorsque les responsables des différentes associations avec les municipalités entreprennent des travaux de restauration (mobilier et immobilier), permettant de donner du travail à des artisans, voire des artistes.

Ainsi, en conclusion de son discours introductif, J-F Suzanne a félicité les associations de sauvegarde. En effet, « le Perche ornais peut être fier de la multitude d’associations de sauvegarde (près d’une cinquantaine). » A l’image du conseil d’administration des Amis du Perche de l’Orne, il invite les adhérents « à soutenir le patrimoine au profit de la promotion du Perche. » 

Les Amis du Perche de l’Orne, une association dynamique

Durant la partie statutaire, Jean-François Suzanne est revenu sur les activités de l’association. « En 2015, les Amis du Perche de l’Orne ont organisé, co-organisé ou participé à 45 manifestations, ce qui montre la vitalité de l’association. » Les administrateurs avaient organisé l’assemblée générale de la Fédération à Longny-au-Perche (19 avril), la messe annuelle présidée par Mgr Habert en hommage au père Marcel Poulain au prieuré de Sainte-Gauburge (3 mai), une promenade annuelle sur la « Découverte des joyaux autour de Préaux-du-Perche » (20 juin), la visite des églises des bourgs du Pin-la-Garenne et de Saint-Denis-sur-Huisne(8 août) et la conférence d’automne du 22 novembre, en association avec Bellou-Patrimoine et la Fédération des Amis du Perche.

Cette église Saint-Martin et le patrimoine mâlois furent de toutes les attentions de Thierry Aveline de Rossignol et des habitants. Visionnaire, le 1erdélégué régional bas-normand de la Fondation du Patrimoine a su convaincre les Percherons, Ornais et Bas-Normands à s’intéresser au patrimoine civil et religieux, collectif et privé, tout en menant des actions culturelles et des animations villageoises.
Deux ans après sa disparition (le 12 mars 2014), avec les responsables de la délégation bas-normande de la Fondation du Patrimoine,
nous rendrons hommage à notre Ami du Perche.

10h00, Accueil à l’église Saint-Martin

  • Stationnement possible sur le parking de la salle des fêtes ou à proximité de l’église.

Conférence d’automne des Amis du Perche de l’Orne, en 2007, à Moutiers-au-Perche : Thierry Aveline de Rossignol présente la Fondation du patrimoine et sa délégation Fondation du Patrimoine Basse-Normandie aux membres des Amis du Perche et aux futurs responsables d’associations locales de sauvegarde du patrimoine. (cliché : Michel Ganivet)
10h30 : assemblée générale :

  • Ouverture par Mme Martine Georget, maire de Val-en-Perche, ou par le maire délégué de Mâle.
  • Rapports moral et financier 2015, votes.
  • Projets 2016.
  • Election au conseil d’administration
  • Election d’un vérificateur aux comptes.
  • Questions diverses

Vers 11h30 :

Hommage à Thierry Aveline de Rossignol, avec plusieurs interventions :

  • Anne-Marie Chouanard, pour les Amis du Patrimoine de Mâle.
  • Sandrine Hinault, de la délégation bas-normande de la Fondation du Patrimoine.

Après le déjeuner servi par M. Denis (traiteur à Nocé), l’après-midi sera consacré à la découverte des jardins d’une propriété de Mâle (départ de la salle communale).

Possibilité de participer au repas amical, organisé par les Amis du Perche de l’Orne. Envoyez le bulletin d’inscription ci-dessous avec votre règlement.

Espérant vous compter nombreux à ce rendez-vous, je vous prie de croire, chers amis, à l’expression de mes sincères salutations.

Jean-François Suzanne, président des Amis du Perche de l’Orne.