Catégories
Comité scientifique

N° 233 des Cahiers Percherons, éditorial d’Elisabeth Gautier-Desvaux

N° 233 des Cahiers Percherons

éditorial d'Elisabeth Gautier-Desvaux

A plusieurs reprises, les membres du conseil d’administration et du comité éditorial des Amis du Perche se sont interrogés sur le point suivant : était-il pertinent ou non d’intégrer dans les pages des Cahiers Percherons les échos de la vie associative, tels que comptes rendus  d’assemblées générales, conférences et colloques, excursions, visites et autres activités culturelles et touristiques ? Plaidaient en faveur du premier terme de cette alternative, les “objets” mêmes de la Fédération, tels que consignés dans ses statuts : “La Fédération des Amis du Perche, héritière de l’association interdépartementale fondée le 20 mai 1947 à Nogent-le-Rotrou, a pour but d’assurer le soutien à toutes les actions et animations entreprises par les associations départementales […] sur le patrimoine préhistorique, historique, archéologique, artistique, architectural, industriel, immatériel et environnemental dans le Perche“, dans le droit fil des missions des sociétés “savantes”, fondées dès les années 1830 sur le modèle de la Société des Antiquaires de Normandie, et transcrites en 1900 par la Société percheronne d’histoire et d’archéologie. A l’inverse, la rupture de la cohérence générale des études de vulgarisation historique diffusées dans la revue, quel qu’en soit le niveau d’érudition, pouvait apparaitre préjudiciable à sa validité scientifique, au regard d’autres publications régionales de la même veine.

Finalement, le souhait de consigner un témoignage vivant sur l’implication des Amis du Perche dans la vie culturelle locale l’a emporté. Les lecteurs trouveront donc dans la deuxième partie de ce bulletin trimestriel un aperçu des initiatives multiformes de notre société, forte de plus de 850 membres.

Le gage de l’implication scientifique des chercheurs professionnels et amateurs incités à produire le résultat de leurs travaux sur le Perche ne s’en trouvera pas pour autant écorné, dans la mesure où quatre articles y coexistent avec ces traces de l’activité associative ; qu’on en juge aussi par les 314 pages d’articles publiées en 2022, 363 pages en 2021. C’est d’ailleurs la preuve de cette émulation qui a emporté la décision du Conseil départemental de l’Orne de soutenir financièrement – et pour la première fois -, le numéro thématique consacré à la forêt.

Gageons que cette preuve d’intérêt ancrera plus solidement encore les Cahiers Percherons dans leur rôle de gisement de connaissances exploitables pur un développement territorial raisonné, au même titre que les bulletins de la Société historique et archéologique de l’Orne et du Pays bas-normand.

Elisabeth GAUTIER-DESVAUX
Rédactrice en chef des Cahiers Percherons

Les échos...

Page créée le 24 juillet 2023, mise à jour le 15 octobre.